LA FRANCHISE, TOUTE LA FRANCHISE, RIEN QUE LA FRANCHISE/ RETRAITÉ PNEUS BÉLISLE

Ce n’est un secret pour personne, acquérir une franchise est une opportunité d’affaires à considérer si vous voulez devenir votre propre patron. Entrer dans une famille qui a déjà du succès  est rassurant pour un nouvel entrepreneur. Dans ce même ordre d’idées, soyons au fait d’une réalité que plusieurs bannières vivent; les départs des franchisés à la retraite. Pourquoi ne pas considérer de contribuer à la relève de l’un d’eux? Opérer une franchise et prendre de l’expérience tout en bénéficiant des conseils et du soutien de celui qui a mis plusieurs années à participer au succès de son entreprise, voilà peut-être une solution pour vous?

Gilles Legault est propriétaire d’une franchise Pneus Bélisle à Saint-Jérôme. Il quittera sous peu son rôle de gestionnaire et à sous son aile Gabriel Maltais depuis plusieurs mois; celui qui assurera sa relève. Il a accepté de répondre aux questions de FlagFranchise et de nous dire toute la vérité sur son rôle de franchisé à l’aube de la retraite…

 

Q. M. Legault, quelles sont les 3 compétences essentielles pour assurer votre relève chez Pneus Bélisle ?

R.« Il faut sans aucun doute avoir des qualités d’administrateur ainsi que de l’expérience et de la patience. »

Q. Depuis combien d’années êtes-vous franchisé pour cette bannière?

R. « Depuis 13 ans, j’opère la franchise Pneus Bélisle à Saint-Jérôme. »

Q. Comment s’est passé le processus de sélection qui a amené votre franchiseur à choisir M. Gabriel Maltais pour vous remplacer lors de votre départ à la retraite?

R. « Le franchiseur, M. Daniel Bélisle a connu M. Gabriel Maltais alors que ce dernier travaillait pour Michelin. Il m’a donc parlé de lui comme étant un très bon vendeur et un excellent candidat à la franchise! »

Q. J’imagine que l’implication du nouveau franchisé vous tient à cœur malgré votre départ? Le succès futur de M. Maltais sera entre ses mains; comment vivez-vous cette réalité?

R. « Très bien! En fait, la gestion du personnel et la recherche de main d’œuvre étaient devenues pour moi un fardeau. Transmettre mes pouvoirs d’entrepreneur et d’administrateur à Gabriel me libère de cela. Je n’ai eu aucun problème à lui faire confiance. Il est de la nouvelle génération et plus patient pour les problèmes rencontrés, je le trouve vraiment très bon! »

Q. Qu’est-ce qui vous a motivé le plus dans votre travail durant toutes ces années?

R. « Le fait d’être actionnaire est stimulant en soi. Lorsqu’on gère une entreprise, nous nous assurons de prendre les bonnes décisions financières et d’affaires. Lorsque je suis devenu franchisé, j’ai doublé le chiffre d’affaires. Je crois que c’est dû au fait que j’aime que les clients se sentent chez eux lorsqu’ils sont ici. J’ai réussi à créer avec la clientèle de bonnes relations; nous formons avec eux une grosse famille. »

Q. Brièvement, décrivez-moi de quelle façon vous donner le flambeau à M. Maltais. Quelles sont les étapes et sur combien de temps cela se passe-t-il?

R. « Gabriel est entré en poste en mars dernier et moi je quitte au mois de décembre 2017. Dès le départ, nous avons demandé aux employés de se rapporter à Gabriel, comme s’il était le seul patron. J’ai vraiment respecté cette entente. Moi je suis le soutien de Gabriel, je lui donne des conseils et il peut se référer à moi chaque fois qu’il en a besoin. »

Q. Comment définissez-vous votre entreprise?

R. « Comme une grande famille! »

Q. Quelles sont les trois valeurs principales véhiculées au sein de votre réseau de franchises?

R. « L’honnêteté, la sécurité au travail et la bonne relation entre le franchiseur et les franchisés. Nous avons un franchiseur en or! »

Q. Quelles sont les 3 plus grandes qualités requises chez un franchisé Pneus Bélisle?

R. « Être visionnaire, bon administrateur et bon gestionnaire. »

Q. Quelle est la principale qualité que M. Maltais possède et qui lui permettra d’être un franchisé qui a du succès?

R. « Il est un excellent vendeur! »

Q. Quel est son plus grand défi?

R. « Faire croître l’entreprise, l’amener plus loin au niveau des idées, de la clientèle et des revenus. C’est en fait le grand défi de tout entrepreneur. »

Q. John F. Kennedy a dit : « L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs », est-ce que selon vous, le choix d’une relève doit être basé sur cet adage?

R. « Certainement! »

Q. Pourquoi un candidat à la franchise devrait choisir de prendre le relais d’un futur retraité au lieu d’ouvrir une nouvelle franchise?

R. « Il y a déjà une clientèle et des revenus établis. Le nouveau franchisé n’a qu’à entrer et continuer le travail pour garder cela et même faire encore mieux. Le fait de ne pas partir de zéro est un plus pour le nouvel entrepreneur. Assurer la relève d’une franchise est une opportunité d’affaires à considérer. »

Q. Qu’est-ce qui vous manquera le plus?

R. « En fait, j’ai fait le choix de garder un pied dans l’entreprise. Je peux plutôt parler de préretraite. Je travaille depuis 45 ans et arrêter complètement n’est pas une option pour le moment. J’ai négocié de longues vacances l’été et l’hiver et 2 jours de travail par semaine. J’augmenterai à trois si je m’ennuie trop! J’aime beaucoup mon travail alors je suis content de continuer, mais sans la pression reliée au rôle de gestionnaire. »

Q. Avez-vous une citation qui vous inspire?

R. « Aide-toi et le ciel t’aidera. Il faut être travaillant et persévérant pour avoir des résultats. »

Q. Que direz-vous à M. Maltais lors de votre dernière journée?

R. « Je lui dirai bonne chance! Mais je serai toujours là pour lui et pour Daniel Bélisle le franchiseur. »

Pneus Bélisle à Saint-Jérôme

Pour savoir si une franchise Pneus Bélisle vous convient, rendez-vous sur FlagFranchise.com

FlagFranchise, trouvez GRATUITEMENT la franchise qui vous branche !

Merci M. Legault et bonne continuité!

 

Nous vous invitons à lire l’entrevue de Gabriel Maltais, relève de M. Legault